Mon histoire…​

Bonjour belle âme

Je m’appelle Charlotte, et au delà d’être accompagnante, il est important pour moi de signifier que je suis avant tout une éternelle femme en chemin. S’élancer, trébucher, se relever, bondir, voler si haut qu’on pense se brûler les ailes, puis se crasher, un peu moins bas, et trouver toujours le chemin, celui du coeur, et s’apaiser… Vivre et sortir grandie des expériences que la Vie m’a présenté, voilà ce qui me donne l’élan d’accompagner d’autres personnes sur leurs chemins. 

La parole étant pour moi devenue sacrée grâce à l’expérience des Cercles de femmes, je te confie en toute vulnérabilité un bout de mon parcours de femmes, comme si nous étions assises en cercle un soir, éclairées à la lueur de la bougie…

Après une enfance dont je garde un souvenir plutôt heureux, les périodes de l’adolescence et du début de l’âge adulte ont été marquées par un cruel manque d’estime de moi, un manque de compréhension des relations homme-femme, un manque de respect pour moi-même, mon corps, mes émotions, mon intimité, ma sexualité.
J’ai passé mon adolescence et jusqu’à mes 27 ans à chercher à exister à travers les yeux des hommes. Allant d’amourettes en amourettes en y croyant avec ce que je croyais être de l’amour à chaque fois. J’ai multiplié les conquêtes, les déceptions, faisant grandir en moi un sentiment de solitude, de souillure, de perdition. Je me suis beaucoup sentie jugée et rejetée. 

Mon (r)éveil démarre lors d’un voyage en Amérique Latine où, sans le rechercher, je me connecte au Grand Tout, je vis une sorte d’illumination Divine qui m’ouvre le coeur et l’esprit en grand ! J’ai alors 27 ans quand je commence à pratiquer la méditation, à découvrir la spiritualité, à me renseigner sur la physique Quantique, à lire des livres de développement personnel… Je participe également à un stage chez Moadim qui m’apporte le déclic : je vis depuis des années dans un fonctionnement masculin totalement déséquilibré, négligeant mon corps et mes émotions, luttant avec mes parts blessées sans parvenir à trouver la sortie.

Je commence alors cheminer vers ma féminité, je m’intéresse au Féminin Sacré, je m’essaye à la douceur, je commence à rentrer à l’écoute de mes émotions, je développe ma part intuitive… En parallèle je travaille dur dans une asso où je prends le rôle de chef d’atelier, le « bonhomme » qui doit gérer toutes les contraintes matérielles, techniques, humaines, les réparations, la fabrication de meubles, leur livraison en gros camions.… J’arrive à épuisement, je n’arrive pas à mettre en pratique mes lectures, ma boss me vampirise mon énergie, je me sens arriver au paroxysme de mon énergie Yang poussée à bout. Il me fallait sûrement ça pour dire STOP.

Je signe une rupture conventionnelle et je termine cet emploi le tout premier jour du premier confinement, ce qui me laisse un espace-temps idéal pour me recentrer, me ressourcer, me reconnecter à moi-même. J’explore ma créativité et découvre que je suis à l’aise pour me créer des pratiques créatives thérapeutiques, je me relie à mon corps en me dessinant nue, je me reconnecte à ma sexualité en dessinant un clitoris-mandala géant, je prends contact avec mes cycles et mon utérus à travers des médiations intuitives et des peintures, je mets de la lumière sur mes parts blessées en leur apportant de la couleur, de l’attention, parfois même de la dorure à la feuille d’or.

Je pense à mon avenir professionnel et commence à me dire qu’il est temps que je créer ma propre activité. Je me penche sur mon « Ikigai » et petit à petit se dessine un lien entre la guérison du féminin, le développement personnel et spirituel et la pratique créative. Je lance mon activité en septembre 2020, pleine de peurs et sans savoir encore où j’allais. Je commence par proposer des ateliers thématiques où j’allie théorie, méditation, pratique créative et temps de parole. Sans m’en rendre compte, je venais de créer mes cercles de femmes, sans avoir jamais participé à aucun ni même en connaître le terme encore à cette époque !

De fil en aiguille, je me lance dans ce que je nommerais le coaching créatif et intuitif,  je me forme en Harmonisation Globale, une méthode qui m’a moi-même beaucoup apporté et qui me colle à la peau. J’ai enfin des outils pour engager un accompagnement plus complet, plus efficace, et surtout avec un outil qui me va comme un gant et que je me suis rapidement approprié. Je me suis également formée aux actes symboliques et rituels pour femmes, à l’accompagnement holistique féminin, j’explore avec passion le travail au pendule et je développe chaque jour un peu plus mes capacités extra-sensorielles. 

Aujourd’hui, j’ai 32 ans et je n’ai jamais été aussi alignée de ma vie ! J’accompagne au quotidien des femmes et des hommes dans leur parcours, en ayant la sensation d’avoir toujours fait ça ou d’avoir déjà fait ça avant (c’est peut être le cas !) 

Les choses sont allées si vite et je me suis laissé porter. Je te partage aujourd’hui cette expérience de vie pour te dire que OUI, il est possible de tout changer du jour au lendemain, de s’aligner, de s’épanouir personnellement, professionnellement, amoureusement, sexuellement, créativement…

Et je serais ravie d’être une pierre sur ton chemin !

Envie d’en savoir plus sur mon parcours ou ma manière d’accompagner ?

Prendre RDV

rencontres.otonomia@gmail.com
06 50 32 91 01

Consultations à Yssingeaux
ou en visio

Espace Améthyste
1 rue Alsace Lorraine
43200 Yssingeaux

S'inscrire à la newsletter